La Cemaat et le gouvernement peuvent-ils faire la paix ? Rapport d’évaluation des dégâts 6

26.07.2016 ovipot.hypotheses.org
Traduit par: Isabelle Gilles / ovipot.hypotheses.org/14378
Orjinal Metin (tr-27/03/2014)

L’article original a paru dans le quotidien Vatan le 27 mars 2014 sous le titre “Cemaat ile hükümet barışabilir mi? Hasar tespit raporu-6”.

Dans mon article précédent, intitulé  « La Cemaat et le gouvernement retardent la confrontation finale », je disais que
tant la Cemaat que le gouvernement cherchent à mettre un terme [à la guerre] le plus rapidement possible. Nous avons toutes les raisons de penser que chacun dans son coin prépare arguments et occasions qui changeront le cours des événements, voire mettront un terme au conflit. Mais ces grandes manœuvres stratégiques qui mèneront à la confrontation finale sont sans espoir de retour en arrière, et mal exécutées, causeront de lourds dommages à ceux qui les exécutent plutôt qu’à leur cible. C’est pour ce genre de raisons qu’elles sont sans cesse repoussées.
Au cours des 5 semaines qui viennent de s’écouler, nous avons vu qu’en dépit des nombreux coups joués de part et d’autre, les belligérants n’ont pas abattu toutes leurs cartes, ou plus exactement, ils n’ont pas osé le faire.
Par exemple, la « bombe » annoncée et attendue fébrilement pour le 25 mars 2014 a fait pschitt car rien de notable n’est finalement sorti ce jour-là. Il faut probablement considérer séparément l’enregistrement divulgué le martin du 26 mars par une adresse inconnue qui implique le Premier ministre Erdoğan dans la cassette de Deniz Baykal.
Ceux qui comptaient sur ces enregistrements audio (et peut-être vidéo) pour renverser le gouvernement, ou plus exactement le Premier ministre Erdoğan, en ont été pour leurs frais et la sympathie envers ceux qui diffusaient les enregistrements s’est immédiatement muée en hostilité et a ouvert la voie à des théories selon lesquelles la Cemaat s’est réconciliée avec le gouvernement.
Une telle éventualité est-elle possible ? Acculées, les deux parties causent du tort à leur propre camp lorsqu’elles agissent pour nuire. Il semble dès lors que, puisque de part et d’autre des mesures de nature à éliminer l’autre camp ont été prises, la paix ou a minima une trêve soit une option raisonnable. Cela sera extrêmement difficile après tout ce qui s’est passé. Cependant, étant donné que le coup fatal irréversible est sans cesse reporté la possibilité, aussi minime soit-elle, existe toujours.
Je voudrais insister sur un point : une nouvelle alliance entre ces deux formations avec leurs leaders actuels me paraît absolument impossible. En dépit de cela, un cessez-le-feu permettant aux deux parties de reprendre leur souffle et d’entretenir pour un temps des relations de nature à jeter les bases d’une nouvelle entente est de l’ordre du possible.

Liste des perdants/gagnants
Dans mon rapport précédent, je disais que les médias étaient les grands perdants du 17 décembre. Cela est à ce point évident que toute critique à leur égard est superflue, dénuée de sens.
Qui d’autre épingler au tableau de ces trois derniers mois ? En tout premier lieu, évidemment, le parti au pouvoir.
Sa réaction face [au décès de] Berkin Elvan et ses tentatives d’interdire Twitter sont deux exemples douloureux qui illustrent à quel point le Premier ministre Erdoğan a perdu sa légendaire capacité à « résoudre les crises » et à « dicter l’agenda » lorsqu’il sort perdant desdites crises.
En deuxième position, Fethullah Gülen et la Cemaat, nonobstant les coups très sérieux qu’ils ont portés au gouvernement. En effet, il est désormais évident pour tout le monde que la maxime de Said Nursi « je me réfugie en Allah loin de la politique » n’a jamais eu de sens pour eux ; le temps des gains politiques est fini pour la Cemaat, c’est désormais leur intérêt pour la politique qui leur occasionne des pertes.
À cette liste, il convient d’ajouter les individus, groupes, partis et intérêts auxquels la Cemaat a délégué la conduite des opérations contre l’AKP et Erdoğan. Ces personnes non identifiées et leur entourage dont la vision de la politique (ou de l’opposition politique) se borne à balancer en ligne des enregistrements compromettants comprendront bientôt qu’ils n’ont pas été « acteurs » mais « outils » du conflit.
En revanche, ceux qui ne sont pas restés muets sans toutefois prendre fait et cause pour l’un ou l’autre peuvent s’attendre à marquer des points. Au premier rang figurent naturellement le mouvement kurde et le MHP.
Au beau milieu de ce chaos, mesurer qu’ils sont les seuls gagnants lors du prochain scrutin local sera peut-être impossible. Mais si la guerre devait se prolonger au-delà du 30 mars, ces deux formations verront des opportunités s’ouvrir à elles et nous pouvons avancer qu’elles sortiront renforcées lors des législatives.




Destek olmak ister misiniz?
Doğru haber, özgün ve özgür yorum ihtiyacı
Bugün dünyada gazeteciler birer aktivist olmaya zorlanıyor. Bu durum, kutuplaşmanın alabildiğine keskin olduğu Türkiye'de daha fazla karşımıza çıkıyor. Halbuki gazeteci, elinden geldiğince, doğru haber ile özgün ve özgür yorumla toplumun tüm kesimlerine ulaşmaya çalışmalı ve bu yolla, kutuplaşmayı artırma değil azaltmayı kendine hedef edinmeli. Devamı için

YAZI DİZİSİ
1 Guerre Cemaat-gouvernement : rapport d’évaluation des dégâts 1 21.07.2016
2 Erdoğan est l’homme à abattre : rapport d’évaluation des dégâts 2 22.07.2016
3 Gülen s’est tu, la paix prévaut : rapport d’évaluation des dégâts 3 23.07.2016
4 Les mauvais jours commencent pour la Cemaat : rapport d’évaluation des dégâts 4 24.07.2016
5 La Cemaat et le gouvernement retardent la confrontation finale : rapport d’évaluation des dégâts 5 25.07.2016
6 La Cemaat et le gouvernement peuvent-ils faire la paix ? Rapport d’évaluation des dégâts 6 26.07.2016
7 La guerre s’est-elle finie sur la défaite de la Cemaat ? Rapport d’évaluation des dégâts 7 27.07.2016
8 Blessé grave : la Cemaat : rapport d’évaluation des dégâts 8 28.07.2016
9 Le « commandant en chef » Erdoğan contre la Cemaat : rapport d’évaluation des dégâts 9 29.07.2016
10 La lutte pour le pouvoir a pris fin, c’est l’hallali pour la Cemaat : rapport d’évaluation des dégâts 10 30.07.2016
11 En utilisant son aile civile pour faire bouclier à ses fonctionnaires, la Cemaat commence à perdre sur tous les fronts : rapport d’évaluation des dégâts 11 31.07.2016
12 Guerre Erdoğan / Gülen – rapport d’évaluation des dégâts 12 01.08.2016
13 Cette fois, est-ce la fin pour Fethullah Gülen et sa confrérie ? Rapport d’évaluation des dégâts 13 04.08.2016
15.09.2017 Kürdistan referandumu ve Türkiye
15.08.2016 Un reportage du 28 décembre 1986 – les Fethullahçı, le groupe religieux qui a réussi à infiltrer l’armée
11.02.2016 Hesabên herdu aliyan ên xelet şerê heyî kûrtir dike
29.08.2015 Interview with the Director of Religious Affairs Mehmet Görmez on Salafism, ISIS and Turkey (full text)
05.05.2015 CHP-şi Goşaonuş Sthrateji: Xetselaşi Coxo Phri-Elişina Mualefeti
03.04.2015 Djihadisti I polzuyutsya globalizatsiey I stanovitsya yeyo jertvami. Polnıy test intervyu s jilem kepelem
31.03.2015 Die Staatskrise und ihre möglichen Auswirkungen auf den Lösungsprozess
10.03.2015 Aya Ankara Az Kobani Darse Ebrat Khahad Gereft?
08.03.2015 La esperada operación de Mosul: ¿Combatirá Ankara contra el Estado Islámico (de Irak y el Levante)?
18.07.2014 Ankarayi Miçin arevelki haşvehararı

Tous les articles (10)
15.08.2016 Un reportage du 28 décembre 1986 – les Fethullahçı, le groupe religieux qui a réussi à infiltrer l’armée
04.08.2016 Cette fois, est-ce la fin pour Fethullah Gülen et sa confrérie ? Rapport d’évaluation des dégâts 13
01.08.2016 Guerre Erdoğan / Gülen – rapport d’évaluation des dégâts 12
31.07.2016 En utilisant son aile civile pour faire bouclier à ses fonctionnaires, la Cemaat commence à perdre sur tous les fronts : rapport d’évaluation des dégâts 11
30.07.2016 La lutte pour le pouvoir a pris fin, c’est l’hallali pour la Cemaat : rapport d’évaluation des dégâts 10
29.07.2016 Le « commandant en chef » Erdoğan contre la Cemaat : rapport d’évaluation des dégâts 9
28.07.2016 Blessé grave : la Cemaat : rapport d’évaluation des dégâts 8
27.07.2016 La guerre s’est-elle finie sur la défaite de la Cemaat ? Rapport d’évaluation des dégâts 7
26.07.2016 La Cemaat et le gouvernement peuvent-ils faire la paix ? Rapport d’évaluation des dégâts 6
25.07.2016 La Cemaat et le gouvernement retardent la confrontation finale : rapport d’évaluation des dégâts 5